8 000 $ pour les centres des femmes de la circonscription

Le député de Rivière-du-Loup-Témiscouata, Denis Tardif, investit 8 000 $ de son budget discrétionnaire afin de soutenir les quatre centres femme dans Rivière-du-Loup-Témiscouata.

« La violence conjugale est toujours présente dans nos milieux et je souhaite, encore une fois, faciliter l’accès à de l’aide pour ces femmes et leurs enfants durant cette crise. » de déclarer Denis Tardif.

Ce don sera distribué équitablement entre le Centre femme du Grand Portage à Rivière-du-Loup, le Centre femme Catherine Leblond de Trois-Pistoles, le Centre femme du Ô pays à Lac-des-Aigles et le Centre femme de Témiscouata de Saint-Louis-du-Ha! Ha!. Chaque centre recevra donc la somme de 2 000 $.

« Nous devons continuer nos efforts afin de se soutenir collectivement et dans toutes les situations. Nous nous sommes fixés des objectifs pour notre circonscription et je serai présent tout au long de cette crise pour les gens qui ont faim, qui ont besoin d’aide psychologique et contre la violence conjugale. » d’ajouter le député.

Depuis le début de cette crise sanitaire, c’est 68 000 $ qui a été octroyé dans les secteurs visés par M. Tardif en lien avec les fonds additionnels du budget discrétionnaire des élus provinciaux.