Près de 50 000 $ à deux entreprises de la circonscription de Rivière-du-Loup-Témiscouata

Deux entreprises, dont une située à Sainte-Françoise dans la MRC des Basques et l’autre à Rivière-du-Loup, bénéficieront d’une aide financière totale de près de 50 000 $ dans le cadre du Programme d’aide financière aux entreprises en matière d’activités physiques du ministère de l’Éducation du Québec.

L’entreprise Fibres de verre Rioux de Sainte-Françoise reçoit une somme de 40 000 $ pour l’aménagement d’un gymnase accessible aux employés et à leurs conjoints ou conjointes. Et, Rona Rivière-du-Loup utilisera un montant de 9 270 $ pour aménager une salle de douche.

« Je suis vraiment heureux d’informer la population de cette aide financière qui contribue à l’atteinte des objectifs de la Politique de l’activité physique, du sport et du loisir de notre gouvernement qui relève de la ministre déléguée à l’Éducation, Isabelle Charest », a précisé le député de Rivière-du-Loup-Témiscouata, Denis Tardif.

Par ailleurs, en début de semaine sur Facebook, le député a fait un résumé de ses principales activités du mois de janvier. Les 6, 17 et 23 janvier, il était en tournée, et lors desquelles, il a rencontré des entreprises et des organismes de la MRC de Rivière-du-Loup et des Basques, ce qui lui a permis de constater à nouveau le dynamisme de ces communautés.

Également, deux certificats de reconnaissance ont été remis dont un à madame Yvette Beaulieu, directrice générale-secrétaire-trésorière de la municipalité de Saint-François-Xavier-de-Viger pour ses 34 ans de service et un autre à monsieur Réjean Beaulieu pour ses activités bénévoles. Cette remise de certificat s’est faite en présence du Whip en chef du gouvernement, Eric Lefebvre, de ses collègues ainsi que des membres de la famille des récipiendaires.

Aussi, à mon bureau de circonscription, le 15 janvier, les municipalités et quelques organisations de la circonscription ont pu rencontrer Bernard Blanchet, conseiller politique du cabinet du ministre de l’Environnement et de la lutte aux changements climatiques (MELCC) sans se rendre à Québec.

Relativement au dossier du traversier Trois-Pistoles – Les Escoumins, celui-ci est en phase finale d’une décision du Conseil des ministres.

Enfin, les 30 et 31 janvier, j’ai participé au caucus présessionnel du gouvernement dans les Laurentides.