Technique pharmaceutique au Cégep de Rivière-du-Loup : un dossier actif pour le député Denis Tardif

Le député de Rivière-du-Loup-Témiscouata, Denis Tardif, tient à assurer le Cégep de Rivière-du-Loup de sa pleine collaboration afin que cette institution puisse obtenir le nouveau programme de Technique pharmaceutique.

«Il faut savoir que le programme est actuellement en révision au ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur (MEES). Le nouveau contenu du programme sera annoncé à la fin de 2020, suivi du choix des cégeps pour dispenser le nouveau programme. Nous nous devons de composer avec les délais tout en gardant ce dossieractif», a précisé le député Denis Tardif.

Le député de Rivière-du-Loup-Témiscouata ne peut que saluer les efforts du Cégep de Rivière-du-Loup, qui travaille ce dossier, de concert avec celui de Baie-Comeau, afin de stabiliser, voire d’augmenter, ses effectifs étudiants en plus d’accroître l’attraction de cette maison d’enseignement au niveau de l’ensemble du Québec.

«J’ai déjà rencontré à ce propos René Gingras, directeur général du Cégep de Rivière-du-Loup, pour que nous puissions travailler ensemble dans ce dossier, comme dans d’autres, pour le développement du milieu institutionnel de la Ville de Rivière-du-Loup. Nous étions sur la même longueur d’onde.»

Le cégep de Rivière-du-Loup a bénéficié en 2019 d’une rallonge budgétaire de 2,5 millions de dollars qui coïncidait avec son 50e anniversaire de fondation.