Dénomination de la circonscription de Rivière-du-Loup-Témiscouata : pas de changement avant 2022

La dénomination de la circonscription de Rivière-du-Loup-Témiscouata ne pourra être changée avant les prochaines élections générales.

 

Il semble impossible de modifier une dénomination de circonscription, à moins que l’ensemble de la carte électorale ne soit revu ou que les contours d’une circonscription soient modifiés. La prochaine révision de la carte électorale n’aurait lieu qu’après les élections générales de 2022. Dans les structures administratives gouvernementales, c’est la Commission de la représentation électorale qui est responsable de cette procédure.

 

Le député de Rivière-du-Loup-Témiscouata, Denis Tardif, vient de terminer des démarches auprès de différentes instances afin de connaître les possibilités de modifier le nom de la circonscription de Rivière-du-Loup-Témiscouata pour y ajoutercelui des Basques.

 

La Commission de la représentation électorale du Québec ne favoriserait pas un changement de nom sans changement des limites d’une circonscription. Les Basques sont déjà entièrement dans la circonscription de Rivière-du-Loup-Témiscouata, donc même si un changement avait lieu, la Commission pourrait éventuellement juger non pertinent d’ajuster le nom de la circonscription.Aucune circonscription au Québec ne contient plus de deux éléments juxtaposés dans son nom.Actuellement, la circonscription de Rivière-du-Loup-Témiscouata a le deuxième nom le plus long de toutes les circonscriptions au Québec. La Commission de toponymie a aussi son mot à dire sur toute nouvelle dénomination.

 

La création de la circonscription sous la dénomination de Rivière-du-Loup-Témiscouata remonte à 2012, soit il y a sept ans. D’une superficie de 6 472 km2, la circonscription provinciale de Rivière-du-Loup–Témiscouata compte 50 379 électeurs est composée de 43 municipalités et des MRC de Rivière-du-Loup, du Témiscouata et de des Basques.