Accessibilité aux services de gardes éducatifs à l’enfance :Le député Tardif invite le ministre de la Famille à venir discuter avec les intervenants de Rivière-du-Loup.

Le député de Rivière-du-Loup-Témiscouata, Denis Tardif, lance une invitation au ministre de la Famille du Québec, Mathieu Lacombe, afin de venir rencontrer les intervenants des centres de la petite enfance afin de discuter des enjeux liés à l’accessibilité des services de gardes éducatifs à l’enfance  pour la MRC de Rivière-du-Loup.

 

« Je serai heureux d’accueillir dans ma circonscription le ministre de la Famille qui viendrait alors, sur le terrain, afin de prendre le pouls et échanger avec les intervenants sur divers sujets, dont la situation des délais d’attente pour avoir accès à des places subventionnées Rappelons  que nous en sommes qu’à la première de nos quatre années de mandat comme gouvernement, mais que nous avons déjà posé des gestes concrets pour accélérer le développement de places subventionnées . », a exprimé le député de Rivière-du-Loup-Témiscouata, Denis Tardif.Depuis un an, le ministre de la Famille, Mathieu Lacombe, est déjà venu à trois reprises dans la circonscription de Rivière-du-Loup-Témiscouata lors de différents évènements

 

Selon un communiqué émis le 18 octobre dernier par le ministère de la Famille, il y a 334 places en développement au Bas-Saint-Laurent, dont près de 60 dans les MRC de Rivière-du-Loup et de Kamouraska.

 

À cela s’est ajouté, deux appels de projets pour l’ensemble des régions du Québec, un premier de 1691 places dont les projets ont été annoncés en décembre dernier. Le second  appel de projets de 2 500 places subventionnées a quant à lui été lancé en février dernier et est destiné en priorité à des poupons, d’une part, et, d’autre part, pour répondre aux besoins des parents-étudiants. Les projets déposés dans le cadre de cet appel de projets sont présentement analysés par les comités consultatifs sur l’offre de services de garde éducatifs à l’enfance.

 

Le ministère de la Famille a diffusé, en septembre dernier, une mise à jour des cartes du modèle d’estimation de la demande et de l’offre de services de garde éducatifs à l’enfance effectuées en fonction des données actualisées.