Nomination du député Denis Tardif, au sein du groupe conseil d’élus de la nouvelle vision maritime du Québec.

L’été dernier, la ministre déléguée aux Transports, responsable de la mise en œuvre de la stratégie maritime,madame Chantal Rouleau, est allée à la rencontre des élus, des acteurs et des intervenants du milieu économique et maritime de l’Est du Québec dans le cadre de sa tournée régionale de consultations sur une nouvelle vision du monde maritime au Québec.

Déterminée à travailler activement pour le développement économique et maritime de sa circonscription et du Québec, le député de Rivière-du-Loup-Témiscouata, Denis Tardif,  se réjouit de sa nomination au sein du groupe conseil d’élus de la nouvelle vision maritime.

Le Saint-Laurent doit devenir un puissant vecteur de développement permettant d’accroître le niveau de richesse collective et de favoriser le bien-être des communautés côtières. Les actions de la stratégie maritime 2.0 seront axées sur deux objectifs bien clairs: faire du Saint-Laurent un corridor économique intelligent et performant de même qu’accélérer le développement économique durable des communautés maritimes en misant sur l’économie bleue.

Pour mener à terme cet important chantier, le député de Rivière-du-Loup-Témiscouata travaillera au côté de ses collègues représentants des différentes régions du Québec particulièrement concernées par le développement du Saint-Laurent.

Dans le cadre de son mandat, le député Denis Tardif aura à conseiller et soutenir la ministre déléguée dans l’élaboration, la promotion et la mise en œuvre de la nouvelle vision gouvernementale dans le domaine maritime en faisant valoir, entre autres, l’importance des traversiers pour l’Est du Québec.

Citations :

« C’est avec plaisir que je souhaite la bienvenue à mon collègue, Denis Tardif, au sein du comité qui m’accompagnera dans l’élaboration et la mise en œuvre de la nouvelle vision maritime de notre gouvernement. Denis a accepté, sans hésiter,de participer aux travaux qui guideront dorénavant le développement de notre Fleuve, qui me tient tellement à cœur. Le dynamisme des communautés maritimes de la circonscription de Rivière-du-Loup–Témiscouata n’est plus à démontrer et Denis saura, par son expérience et son apport, traduire ce dynamisme en retombées concrètes pour l’ensemble du Québec. »

Madame Chantal Rouleau, ministre déléguée aux Transports et ministre responsable de la Métropole et de la région de Montréal.

« Je saisis cette occasion de travailler avec mes collègues pour faire valoir l’importance du Fleuve Saint-Laurent comme outil de développement pour l’Est-du-Québec dans un territoire où les traversiers exercent une fonction stratégique en devenant un lien routier inter-rives ».

Monsieur Denis Tardif, député de Rivière-du-Loup-Témiscouata